Another Time
Bienvenue sur Another Time !

Ici, Créatures et Loups essayent de régner sur cette Planète ! Voulez-vous nous aider à faire gagner nos chers loups ?!

Et bien,
Rejoignez-nous, choisissez votre race et combattez à nos côtés !

Niniel | Un coeur protégé par l'ombre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Niniel | Un coeur protégé par l'ombre.

Message par Niniel le Dim 28 Fév - 16:53



NINIEL



Identité
Prénom : Niniel

Âge : Jeune adulte.

Sexe : Femelle, et elle espère que cela se remarque.

Race : Asunder.

Rang : TEXTE

Autres :

Codes du règlement : Validés Par Persephone !








Pouvoir
Le pouvoir de Niniel est totalement lié à son shade. Si celui-ci est éloigné d'elle ou que leur confiance est frêle, elle ne peut guère le réaliser.
Il s'agit d'une fusion bien utile. Dès qu'ils ont suffisamment d'énergie, leurs forces s'assemblent : Calion, son camarade, commence peu à peu à devenir translucide. Comme s'il était transparant, l'oiseau rentre dans le corps de Niniel, passant à travers sa peau sans même laisser une entaille, comme un fantôme filant à travers n'importe quel obstacle. C'est une fusion, Calion fait ensuite parti de la louve, qui hérite de quelques de ses atouts.
Autour de la femelle dansent alors des ombres de couleur violettes. Comme un bouclier, durant la fusion, il ne peut rien leur arriver. Les prunelles dorées de la lupine deviennent pourpres. De grandes et vastes ailes aux plumes noires comme le corbeau sortent de ses omoplates, déchirant légèrement son épaisse peau, lui arrachant généralement un gémissement de douleur. Grâce à ces ailes, Niniel peut voler et se déplacer ainsi de manière plus simple et peut-être moins risquée si elle s'aventure près des autres territoires.
Ce n'est pas tout. La meneuse hérite partiellement de l'atout de son shade, ce qui lui permet, dans l'air comme sur terre, de se déplacer avec une rapidité et une légèreté intense. Et bien que cela semble déjà abouti, elle n'est pas au bout de sa fusion.
Avant tout, une fusion, ce sont deux choses qui s'assemblent, donc deux forces qui s'unissent. Niniel est donc légèrement plus robuste et plus forte qu'habituellement.
Voilà enfin que la transformation touche à sa fin et que la canidé pourra en profiter environ cinq minutes en général. Elle perd hélas beaucoup d'énergie sous cette forme, et cela lui coûte un mal de coeur et de tête presque insoutenable, mais qu'elle arrive en général à surmonter bien que cela crée une certaine faiblesse. Dès que les deux reprennent leur forme initiales, chacun est sonné, et souffre de fatigue et de douleur à chaque membres. Leur vue est légèrement troublée, ce qui les pousse à rester sur place un certain moment en attendant d'y voir plus clair.
En revanche, si elle résiste et décide de rester transformée plus de cinq minutes, sa vue baisse de plus en plus, même sous forme ailée, et peut même lui ôter entièrement ce sens  pendant plus d'une heure. Elle risque de tomber à tout moment, ce qui peut s'avérer extrêmement dangereux si elle est dans le ciel. Son énergie s'envole peu à peu, ce qui plus tard l'empêchera entièrement de bouger. Son shade sera dans le même cas.
Ce n'est pas tout. Ce pouvoir engendre également des nausées, des tremblements, des mal-être ignobles qui peuvent durer parfois une journée entière.




Caractère
Niniel est une louve plutôt mystérieuse. Il est difficile pour n'importe quelle créature au monde de la cerner, même partiellement. Si l'on en croit ses expressions et apparences, elle est considérée comme une femelle au coeur de pierre, indifférente à toute chose quelconque, stupide ou importante. Certains diraient même qu'elle ne laisserait transparaître aucune émotion même en voyant un membre de sa famille torturé, à l'agonie. Ce qui est d'ailleurs arrivé. Mais cela reste bien sûr le stupide avis des débiles canidés sans cervelle.
Niniel est semblable à un portrait, une statue. Jamais un sourire, uniquement des haussements ou fronçements de sourcils parfois. Elle ne se rend pas compte de l'importance des choses, elle n'évalue jamais le danger, elle fait ce qui l'intéresse et ne cherche pas à s'immiscer dans la vie des autres ou à s'opposer à un quelconque avis. Seul le sien compte. En fait, la meneuse semble d'une sagesse insoupçonnée, mais dans sa tête, tout se bouscule, de mauvaises pensées, des songes vicieuses et des rêves ensanglantés.
Les siens la connaissent, savent sa cruauté intérieure qu'elle n'hésite pas à montrer, l'air toujours indifférent. Rarement un brin de colère dans les yeux de la femelle, elle préserve généralement son calme ce qui a tendance à titiller encore plus ses interlocuteurs.
Il y a malgré tout une trace de raison en elle, et avant de prendre un plaisir non démontré à torturer ses ennemis, elle cherche à comprendre la chose. Malgré l'influence négative de son shade qui ne cherche pas à réfléchir avant de faire du mal, Niniel quant à elle fait preuve d'une intelligence et d'une stratégie pour ne pas regretter ses choix.
Difficile de comprendre ce caractère étrange, n'est-ce pas ? En résumé, c'est une sadique intelligente, indifférente à toute torture ou cruauté.
Mais lorsque quelqu'un tente de se rapprocher d'elle, même s'il n'est pas toujours bien reçu, il arrive parfois de briser la roche qui enveloppe son coeur et de laisser place à une frêle sensibilité. Des sourires ? Difficile de lui en arracher, n'est-ce pas ? Mais pourtant, si vous y croyez, c'est bien possible. Niniel est capable d'apprécier quelqu'un et de prendre enfin "vie", en quelques sortes. C'est alors que son autre personnalité fait surface, et que l'on découvre son humour, sa malice et sa gentillesse. Mais hélas lorsque vous pénétrez dans son coeur, il est très facile d'y être éjecté et de redevenir à ses yeux un simple loup comme les autres. Cela fait bien souvent un choc, mais il suffit d'un simple faux pas, ou de simplement s'éloigner d'elle peu à peu pour être comme un parfait inconnu pour elle. Car la femelle a beau  pouvoir apprécier, elle n'est jamais véritablement attachée aux autres, et si elle est déçue, elle ne cherchera pas à se venger, mais à ignorer considérer très peu l'individu lui ayant fait du mal.
Alors vicieuse, oui. Mais guère avec son clan, ou rarement. Elle ne l'est qu'avec les ennemis et ceux qui le méritent vraiment.




Histoire
Niniel fut le fruit d'un faible amour entre l'TEXTE des Asunder, Emerion, et une simple louve aux belles courbes, Nienor. De sa simple beauté fut donc charmé Emerion, qui trouvait la femelle parfaite pour gouverner.
Naquit donc Niniel, mais guère seule. Elle avait un frère, Felagund, ce qui satisfit leur père qui espérait un mâle pour devenir TEXTE à sa mort.
Le shade de la loupiote était prénommé Calion. C'était un corbeau. Celui de son frère, ou plutôt celle, s'appelait Elwing. C'était une chouette blanche parsemée de quelques tâches brunes.
Calion avait une influence très négative sur Niniel, ce qui est toujours le cas. Il la rabaissait souvent et lui demandait régulièrement de faire du mal aux autres. Bien entendu, petite et toujours innocente, la petite ne l'écoutait pas. Elwing lui, était très gentille avec son compagnon. Elle lui obéissait au doigt et à l'oeil.
La louvette n'aimait pas spécialement ses parents, ils ne lui donnaient pas l'amour nécessaire à son bonheur. Son frère, en revanche, était bien plus aimé. Il avait droit à tout ce qu'il voulait.
Niniel était froide avec ses parents, surtout avec son père qui ne lui parlait que pour lui donner de stupides ordres. Nienor en revanche, tentait de faire le mieux pour sa fille, mais ne se sentant pas à place, cette dernière la repoussait.
Felagund se moquait souvent de sa soeur car elle était rejetée. Une vraie langue de vipère. Cela agrandissait le mal-être de louvette, qui ne disait rien, laissant son corbeau le menacer à sa place.
"Je deviendrai TEXTE ! Ahahah ! Et quand ce sera le cas, je te torturerai ! Toi et les autres ! Tous ! Eheh !" voilà ce qu'il criait.
Niniel se demandait ce que lui apprenait leurs parents, car tout cela semblait vraiment lui monter à la tête, si jeune. Elle n'éprouvait aucune jalousie par rapport à sa future place dans la hiérarchie, car être meneuse ne l'intéressait pas. Mais Calion, le shade de Niniel, lui, ne supportait pas la vantardise du jeune frère. Il rêvait que ce soit sa camarade qui devienne chef afin qu'il ait lui aussi sa part de pouvoir.
Un matin comme un autre, la femelle, désormais adolescente, s'éloign a du camp. Son frère était déjà parti une heure avat. Inconsciemment, Niniel suivait le même chemin que lui, même sans le voir.
Tandis qu'elle observait chaque buisson, chaque petite chose qui bouge de peur de voir une créature surgir de nulle part pour la tuer. Elle restait sur ses gardes, concenrtrée.
"Au secours ! S'il vous plaît !" hurlait un loup. Et pas n'importe lequel !
Niniel reconnut immédiatement la voix de son frère. Elle fronça les sourcils, interrogative.
"Que fait-on ? demanda-t-elle.
- Il doit se faire attaquer par des gnomes ce gamin ! Ahaha ! Qu'il crève ! ricanait Calion.
- S'il meurt, nous n'aurons pas de futur chef. Ils devront choisir un stupide loup.
- Lui aussi c'est un stupide loup que je sache. Et tu es bête ou quoi ?
- Quoi ?
- S'il meurt, ce seront nous les meneurs ! Tu t'imagines, tout diriger, choisir comment tout fonctionne ?
- Je ne veux nullement devenir chef. C'est une perte de temps d'ordonner des choses à des canidés qui ne feront rien, et puis ça sert à rien de prendre soin d'un clan alors qu'on peut vivre indépendamment.
- Contre les créatures on ne peut pas survivre seul.
- Peu m'importe, je ne veux pas être meneuse. Il faut aller l'aider. Même si je le déteste, il faut y aller."
Un nouveau cri retentit. Le mâle semblait en sanglot, il appelait à l'aide, en vain.
Le corbeau s'envola pour se rendre à la source du bruit. Niniel le suivait en courant comme elle pouvait. Ils arrivèrent enfin. L'adolescente bondit dans les buissons et observa la scène.
Trois gnomes tournaient autour de Felagund, qui tremblottait et hurlait à l'aide. La folie semblait envahir les créatures, deux tenaient des marteaux et l'autre une hache tranchante. Ils frappaient avec dans l'air, effleurant le canidé. Ils rigolaient d'un rire rauque et désagréable, insupportable.
"L-laissez moi ! Je ferai ce que vous voudrez ! Je vous en prie ! A l'aide !" hurlait Felagund de sa voix encore aigüe.
Niniel regarda son shade, qui ricanait aux éclats.
"Allons l'aider ! En plus on risque de me tuer si je dis que je n'ai rien fait pour l'aider ! s'écria la femelle.
- On dira qu'on est arrivé trop tard. répondit Calion.
- Je croyais que t'étais d'accord pour l'aider !
- Ecoute, si tu es chef tu auras ce que tu voudras, Niniel. Laisse le mourir, admire ce spectacle. Rappelle toi toutes les horribles choses qu'il t'as dit, qu'il t'as faite. Tu deviendras la chouchou !"
Niniel ravala sa salive. Devenir TEXTE, elle ne voulait toujours pas. Mais que son père commence enfin à lui prêter attention et à lui donner ce qu'elle voudrait, ça, elle le voulait.
Elle bondit en dehors du buisson pour mieux voir le spectacle.
"M..Ma soeur ! Viens m'aider ! Je t'en prie !" supplia Felagund en la voyant.
Mais elle ne bougea pas d'un poil. Accompagné de Calion, elle le fixait, l'air indifférente. Elle ressentait étrangement une certaine satisfaction en voyant les gnomes lui sauter soudainement dessus. Ils bavaient, ils étaient vraiment ignobles. Mais ce gamin ne méritait que ça. Une des créatures prit sa hache, prit son élan et coupa la queue de Felagund. Le sang gicla, éclaboussant le tissu sale qui recouvrait les nains. Il rigola, satisfait. Le petit hurlait de douleur, il pleurait de souffrance. Les pupilles de Niniel grossirent, elle prenait plaisir à voir cette scène mais ne daignait pas le montrer.
Il se tordit de douleur et tomba sur le sol, tremblant. Heureux, les deux autres gnomes lui donnèrent des dizaines et dizaines de coups de marteaux, si c'est comme cela qu'ils les appelaient. Ils lui brisaient les os, le crâne. La mâchoire du mâle se défoma à un énième coup. C'était sa fin. Puis d'autre coups de hache. Le liquide rouge, presque brun, giclait dans tous les sens. Elwing était également blessée, ayant les mêmes blessures que son camarade. Un gnome attrapa la chouette et l'immobilisa par terre. Celui-ci, avec sa hache, la trancha en deux, séparant le corps en deux parties. Felagund hurla de douleur en même temps. Il savait bien que si sa chouette était blessée, il le serait aussi, et inversement. Alors, bien entendu, son corps se sépara en deux parties égales, laissant voir les deux parties de sa colonne et toute sa chair.
Niniel frissonnait en voyant cela. Le voir souffrir comme elle a souffert intérieurement, elle adorait ça. Mais son coeur était serré. Malgré tout il restait son frère. Et il était en train de mourir dans d'atroces souffrances.
Un silence. Plus rien. Les gnomes repartirent sans même prêter attention à Niniel, qui restait bouche-bée.
Il était mort. C'était fini.
Calion s'approcha du corps et déclara avec joie que désormais, la voix était libre pour que la femelle devienne chef dès qu'elle en aurait l'âge requis.
Niniel tourna les talons, sans même prendre la peine de répondre. Elle ressentait une certaine culpabilité pour avoir apprécié ce moment ensanglanté, la mort de son propre frère. Elle n'arrivait pas à se rendre compte du monstre qu'elle était, pourtant, elle l'était, sinon elle l'aurait aidé.
Calion ne faisait que lui répéter que c'était le mieux pour elle, qu'elle aurait la belle vie. Mais elle avait peur, aussi. Peur de devenir TEXTE. Pourquoi l'avait-elle écouté ?
En apprenant la nouvelle à ses parents, ils s'effondrèrent. Nienor pleurait la mort de son enfant tandis que Emerion se plaignait juste de ne plus avoir de succésseur.
Ils se rendèrent à l'évidence. C'était Niniel qui gouvernerait plus tard, au désarroi du père.
Elle espérait qu'ils la câlinent, qu'ils profitent de leur seul et unique enfant. Mais pourtant, ils semblaient de plus en plus froids et distants, autant l'un que l'autre. C'était pire qu'avant. Vivre sans son frère était bien mieux pour Niniel, mais elle comprit pourtant qu'elle avait fait une erreur.
Depuis ce jour, elle cachait encore plus ses émotions. Elle ne supportait plus son shade, qui ne pensait qu'au pouvoir, au pouvoir et encore au pouvoir. La femelle apprit à se battre contre toutes les créatures qui risquaient de la tuer tout comme elles avaient torturé son frère. Elle se rendit compte alors de ses atouts et de ses points faibles, ce qui lui permettait de devenir encore plus forte.
Son père commençait à vieillir, il n'était déjà pas si jeune à sa naissance. Cela importait peu la future TEXTE qui le détestait. Ce qui l'effrayait était surtout de devoir régner sur les Asunder.
Un jour en rentrant d'une simple chasse, Niniel apprit la mort de son géniteur. Comme à son habitude, elle ne laissa transparaître aucune émotion.
Emerion fut enterré loin du camp, à côté de Felagund. Niniel surmonta ses peur et devint meneuse.
Cela ne lui déplait guère, finalement. Calion et elle s'entendent mieux, car ce dernier est à présent satisfait de la place de sa camarade dans la hiérarchie.
Niniel s'est forgé un autre caractère, mais une cruauté étrange commençait à noircir son coeur. Mais pour Calion, c'était normal. C'était juste une Asunder, elle était à sa tête. Et tout le monde sait que cette race n'a pas toujours les meilleures intentions.




Physique
Description physique : Niniel n'est pas très haute sur patte. Elle est mince et possède de jolies courbes bien dessinées. Elle est tricolore, en effet sa pelage est principalement d'un marron proche du gris, puis un marron différent se rapprochant d'un rouge clair. Ses poils sont blancs au niveau de son bas ventre.
Elle possède de longs cheveux bruns, et les laisse généralement quasiment détachés, seulement un petit chignon attaché en l'air laissant tout le reste de sa chevelure au vent. Un accessoire décore ce chignon soigné, c'est une petite couronne beige. Un rubis est posé sur le triangle de cette dernière, qui brille dans n'importe quelle circonstence. Quelques pierres, oeil de tigre, sont également posées sur ce petit accessoire.
Elle a deux magnifiques yeux ambrés si déstabilisants qu'il est difficile de les fixer. Niniel possède également un guêtre jaune  à l'antérieur droit et un bracelet en oeil de tigre sur la patte arrière droite.
Niniel a malheureusement une petite cicatrice au niveau de l'oeil, mais la manière dont elle l'a eu est si stupide que par dignité, elle ne vous la racontera jamais.


Image (en Lien) : http://www.zupimages.net/up/16/08/7k1c.png



Shade

/!\SEULS LES ASUNDERS DOIVENT REMPLIR CETTE RUBIQUE/!\


Prénom du Shade : Calion

Espèce animal : Corbeau

Sexe : Mâle

Image (en Lien) : Voir l'image de Niniel.

Autres : Il a un caractère bien à lui et influence généralement Niniel du mauvais côté, bien qu'elle y soit déjà.



© Fiche by Gloomi
avatar
Niniel

Messages : 1
Date d'inscription : 17/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niniel | Un coeur protégé par l'ombre.

Message par Persephone le Mer 6 Avr - 22:05

Bonsoir !
J'attend davantage la signa', en espérant que tu auras le temps de passer prochainement..
Bises ! ♥

__________________________

♦ ♦ ♦

«Mieux vaut une amère vérité qu’un doux mensonge.»

♦ ♦ ♦




♦ ♦ ♦



♦ ♦ ♦
avatar
Persephone
Admin

Age : 21
Messages : 104
Date d'inscription : 19/10/2015
Localisation : Derrière le Coquelicot.

Qui es-tu ?
Rang: Alpha
Pt. de Vie:
100/100  (100/100)
Inventaire:

Voir le profil de l'utilisateur http://another-time.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum